Voici pourquoi les pneus des motos n’ont pas d’adhérence, et comment y remédier

pneus motos adhérence
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Table des matières

Tous les motocyclistes savent que les pneus n’adhèrent pas bien au début. En fonction de la surface et des conditions de conduite, certains motards peuvent ne pas obtenir une bonne adhérence avant d’avoir passé beaucoup de temps sur la moto. Mais si vous avez du mal à obtenir une bonne adhérence, il y a de fortes chances que cela n’ait rien à voir avec vos compétences de motard. La surface sur laquelle vous roulez peut être à l’origine de vos problèmes. En effet, les pneus n’ont pas assez d’adhérence pour constituer une bonne surface pour le freinage et les virages. C’est parce que, comme toutes les surfaces et tous les pneus, ils ont des imperfections et des variations dans leur surface. Ces variations peuvent provoquer le dérapage du pneu, ce qui rend difficile l’adhérence du pneu. Voici quelques causes possibles d’une mauvaise adhérence :

Routes humides

Lorsque les pneus sont mouillés, leur caoutchouc devient collant. Cela peut provoquer le dérapage du pneu, même sur des routes sèches. La meilleure façon d’éviter cela est de faire réviser et inspecter votre moto tous les quelques milliers de kilomètres. Assurez-vous qu’il n’y a pas de pièces détachées ou cassées. Des jantes ou des pneus usés peuvent également rendre le caoutchouc plus susceptible de devenir collant.

Routes sèches

Les pneus n’adhèrent pas aussi bien sur les routes sèches que sur les routes mouillées. La surface de la route sèche présente plus d’irrégularités que celle de la route mouillée. Dans certaines conditions, il peut être difficile de faire la différence. C’est pourquoi il est important d’inspecter et de faire inspecter votre moto régulièrement. Cela vous aidera à détecter les problèmes avant qu’ils ne deviennent un problème.

De nombreux facteurs contribuent à une mauvaise adhérence sur les routes sèches. Il s’agit notamment des jantes et des pneus usés. L’usure des pneus peut être causée par un certain nombre de facteurs, notamment un freinage ou un virage trop violent, le fait de rouler trop souvent sur la même route et une conduite trop agressive. Le dernier de ces facteurs peut être causé par un manque de confiance dans la moto ou un manque d’expérience sur la moto.

Pneus

Les pneus sont fabriqués en caoutchouc, qui est poreux. Lorsque le pneu est mouillé et qu’il sèche, le caoutchouc a tendance à se coller à lui-même. Lorsque le pneu adhère, il entraîne tout ce qui lui est attaché, comme vos jantes et la route elle-même.

Une façon d’éviter cela est de rouler sur des porte-pneus, qui empêchent le vélo de toucher le sol. S’il n’est pas possible de rouler sur un porte-pneu, assurez-vous que le sol est sec et que la chaussée est en bon état. Évitez de rouler sur des terrains ou des routes accidentés. Ceux-ci peuvent rendre la surface inégale, ce qui peut faire coller le pneu au sol.

Pour éviter que les pneus ne collent, inspectez-les régulièrement et assurez-vous que la pression des pneus est correcte. Lorsque vous faites remplacer les pneus, assurez-vous d’obtenir le même type et la même taille.

Freins

Certains vélos sont équipés de freins, c’est-à-dire de ressorts en caoutchouc qui peuvent faire tourner le pneu, mais pas le bloquer. Lorsque vous freinez, ils agissent comme un frein pour empêcher la roue de tourner. Mais lorsque vous roulez, ils font tourner la roue sans la bloquer.

Pour éviter cela, vous devez utiliser vos freins. Cela arrête la roue, ce qui libère le frein, et rend la roue bloquée.

Si votre vélo n’a pas de freins, voici quelques moyens de résoudre ce problème :

– Installez un nouveau feu de freinage, qui vous permettra de voir plus facilement si les freins sont actionnés ou non, surtout la nuit. Ceci est particulièrement important si vous êtes un nouveau conducteur ou un conducteur inexpérimenté.

– Installez une sorte de contrôleur de freins portatif, qui vous permettra de contrôler plus facilement les freins. Cela peut vous éviter de bloquer votre roue et de vous arrêter brusquement.

Usure et état des jantes

Lorsque les pneus d’une moto s’usent, la surface des jantes devient plus rugueuse que lorsque la moto était neuve. Cela peut rendre les jantes moins capables d’adhérer à la surface. L’état des jantes est important pour la capacité d’adhérence du pneu.

Si les jantes sont usées, le pneu sera en mesure de mieux adhérer à la route. Si les jantes sont trop lisses, la roue aura moins d’adhérence. Les jantes doivent être correctement entretenues. Elles doivent être maintenues propres, et les freins doivent être inspectés régulièrement.

Résultat final

La meilleure façon de vérifier si vos pneus adhèrent bien est de rouler sur l’accotement ou sur une bande de terre. Cela vous permettra de sentir l’adhérence. De même, entraînez-vous à freiner et à prendre des virages en descente pour sentir la différence entre une surface lisse et une surface plus rugueuse. Vous pouvez également rouler avec un ami ou un guide, qui pourra vous aider à ressentir l’adhérence.

Si vos pneus n’adhèrent toujours pas bien, la meilleure chose à faire est de les faire remplacer. Le coût d’un bon jeu de pneus est beaucoup moins élevé que celui d’un accident de moto.